retour à l'accueil

Traduction et transposition

Actes du XVIIe Colloque international

Louis-Ferdinand Céline
Milan, 4-6 juillet 2008

ISBN : 2-913193-16-1, 2009, 360 pages. Prix public : 63 Euros.

SOMMAIRE DES RÉSUMÉS

Denise Aebersold : Des « petits trucs (…) géniaux » au « (grand) truc » magique de l’inversion.
Anne Baudart : Trois transpositions d’oeuvres de Céline.
Johanne Bénard : Échos de théâtre.
Isabelle Blondiaux : Du corps verbal au corps verbal.
Olga Chtcherbakova : « Rien à chiquer pour les coupures. Monstrueux outrage ! » ou le Voyage en russe dans les années 30.
David Décarie : Rhétorique et roman dans Voyage au bout de la nuit
Véronique Flambard-Weisbart : Remédiation / Réinvention : Voyage au bout de la nuit
David Fontaine : Le français, « langue de traduction » : un spectre célinien.
Marie Hartmann : Transposition de Chateaubriand chez Céline.
Tomohiro Hikoé : Céline à travers Ôé
Pascal Ifri : Voyage au bout de la nuit en anglais : d’une traduction l’autre.
Suzanne Lafont : Les tribulations du guéridon Louis XV de Mort à crédit à Rigodon.
Éric Mazet : Un traducteur de Céline : John Hugo Marks (1908-1967)
Olivier Moncharmont : Transposition du mythe du « Péril jaune » dans Bagatelles pour un massacre : mes fonctions de l'analogie
Christine Sautermeister : Entre histoire et politique : Céline en allemand.
Anne Seba-Collet : Mon bard-à-moi : Shakespeare et Céline.
Alice Stašková : Céline chez Hrabal