retour à l'accueil
 

Colloque international de Toulouse

5 – 7 juillet 1990
(Société d’études céliniennes & du lérot, 1991)

Kirk Anderson : « Joliment actuelles » : les chroniques médiévales de la trilogie allemande
Johanne Bénard : La lettre du/au père
Andreas Blank :: Discours émotif et contrastif : la transposition du français parlé dans Voyage au bout de la nuit et Le Chiendent de Raymond Queneau
Philippe Bonnefis : Filer à l’anglaise
Jean Castiglia : Aux sources de la Bérésina : la recherche du chant perdu
Alain Cresciucci : Mise à feu. Le thème du feu dans Guignol’s band
André Derval : Céline et les écrivains mages
Nicholas Hewitt : Le Montmartre de Céline dans Voyage au bout de la nuit et Féerie pour une autre fois
Pascal A. Ifri : Céline et Proust : un parallèle au niveau stylistique
Clara U. LORDA MUR : Oralité et littérarité dans les romans de Céline (Quelques aspects du rythme dans la prose célinienne)
Éric Mazet : Louis Destouches et Henri Mahé, à bord de l’« Enez glaz ». 2ème partie : 1935 – 1936
Albert Mingelgrün : Céline-Tardi : de la fiction narrative à la fiction dessinée
Pierre-Marie Miroux : Féerie de la mort
Yves Pagès : The « modest proposal » of Doctor Destouches
Luc Rasson : « Le petit mot de trop » de D’un château l’autre
Philippe Roussin : La figure médicale du narrateur : le destinataire de récits et le dépositaire de secrets
Christine Sautermeister : Céline en langue allemande : les déboires de Voyage
James Steel : Dr Jekyll and Mr Hyde, ou le discours social chez Céline
Catherine Vigneau-Rouayrenc : Lexique et fantaisie : le vocabulaire non-conventionnel dans Féerie 1 et 2